Tonski-Balance-From-Within-1

Prosopopées : quand les objets prennent vie

Exposition

Du samedi 5 décembre 2015 au dimanche 31 janvier 2016

De quoi s’agit-il ?
La prosopopée est une figure de style qui consiste faire parler un animal, un objet inanimé, un mort, une chose personnifiée, une abstraction…

Quand les objets prennent vie…
Quand les morts revivent…
Quand les concepts s’incarnent…

L’inspirateur principal de cette proposition est Philip K. Dick, le grand visionnaire paranoïaque de la littérature contemporaine. En particulier, le sentiment dickien que quelque chose cloche. Que le monde n’est pas ce qu’il semble être, mais un décor, un trompe-l’œil habilement conçu pour abuser le genre humain.

Prosopopées sera donc la grande thématique transversale de la Biennale 2015 et de son exposition principale au CENTQUATRE-PARIS, la fiction d’un dérèglement savamment orchestré.

Imaginez que nous rencontrions des affichages d’aéroport qui n’en font qu’à leur tête (Signal To Noise de LAb[au]), des entités extraterrestres qui s’installent parmi nous (Timée et Hara de Guillaume Marmin), des tableaux qui prennent vie, des exo-squelettes venus de l’outre-espace qui nous invitent à danser (Inferno de Bill Vorn et Louis-Philippe Demers), des œuvres qui tentent de s’échapper de l’exposition (Nervous Trees de Krištof Kintera). Imaginez un «Appartement fou»…

[accordions  id= »3015″ ]

 

Une vision et un manifeste
Par Gilles Alvarez, 2 décembre 2015

Objets inanimés, avez-vous donc une âme
Qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?
Lamartine, « Milly ou la terre natale » dans les Harmonies poétiques et religieuses

On s’accordera à dire que l’objet est inanimé, et ce sera rassurant de le dire afin de le distinguer de notre propre statut d’animés pensants; mais tout un cortège de machines viendront insinuer le doute à l’intérieur de cette belle certitude.
Marta Caraion, Usages de l’objet

De quoi s’agit-il ?

La prosopopée est une figure de style qui consiste à faire parler un animal, un objet inanimé, un mort, une chose personnifiée, une abstraction.

Parmi les artistes de Prosopopées : quand les objets prennent vie : Bill Vorn et Louis-Philippe Demers, Aurélien Bory, Krištof Kintera, Robyn Moody, Nonotak, Félicie d’Estienne d’Orves et Lara Morciano , LAb[au], Michel de Broin, Edwige Armand, Étienne Rey, Ei Wada, Guillaume Marmin et Fred Malloreau, André et Michel Décosterd, Pascal Bauer, Bram Snijders, Joris Strijbos et Daan Johan, Jérémy Gobé, Fred Penelle et Yannick Jacquet, Maxime Damecour, Laurent Pernot, Anne Roquigny, Olivier Ratsi, Thomas Cimolaï, Samuel Saint-Aubin, Benoît Labourdette, Marck, Charbel-joseph H.Boutros…

Plusieurs textes et œuvres ont inspiré l’exposition. Tout est parti d’un petit rocher aperçu dans une foire d’art numérique à Munich…

[accordions  id= »3033″ ]


Les œuvres présentées :
À chacun son tour Edwige Armand
A day’s pleasure Jérémy Gobé
Art Student Marck
Balance From Within Jacob Tonski
BBot (BrowsingBot) – Anne Roquigny
BeautyRino Stefano Tagliafierro
Bleed – Michel de Broin
Élasticité dynamique : Expansion Étienne Rey
Endophonie Mécanisée – Edwige Armand
HaraGuillaume Marmin et Fred Marolleau
InfernoBill Vorn et Louis-Philippe Demers
I see I see I see Krištof Kintera
Keep on Smoking – Michel de Broin
Mécaniques discursives Fred Penelle et Yannick Jacquet
Miroir fuyant
Thomas Cimolaï
My Answer to Ecology #2 Charbel-joseph H. Boutros
Nervous Trees Krištof Kintera
Nyloïd Cod.act
Notre bon plaisir Pascal Bauer
Octaédrite Félicie d’Estienne d’Orves et Lara Moricano
Pergola – LAb[au]
RE: Bram Snijders et Carolien Teunisse
Rose Laurent Pernot
Sans objet Aurélien Bory
Sex Sells Marck
Signal to Noise LAb[au]
Tablespoons Samuel St-Aubin
temps!réel Maxime Damecour
Timée Guillaume Marmin et Philippe Giordani
Wave Interference Robyn Moody

Informations pratiques :
Les mercredis, jeudis, samedis et dimanches de 14h à 19h
Pendant les vacances scolaires de Noël (du 19 décembre 2015 au 3 janvier 2016) : ouvert tous les jours sauf le lundi.
Tarifs : TP 9€ / TR 6€ / Abonnés et adhérents du CENTQUATRE-PARIS 4€
Entrée libre uniquement le jour de l’inauguration le 5 décembre 2015
Catalogue de l’exposition en vente sur place

Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial – 75019 Paris


 

Journée d’inauguration

Samedi 5 décembre 2015, de 14h à 23h30

Pour lancer cette grande exposition de deux mois, la Biennale Némo vous invite à son vernissage mais aussi à plusieurs performances en entrée libre :

  • À 15h, 17h et 19h : Nyloïd de André et Michel Decosterd    logo_prohelvetia
    Pour trois séances seulement, une des performances robotiques les plus organiques jamais réalisées : une expérience fascinante proposée par le duo suisse Cod.Act. Nyloïd s’apparente à une bête robotisée gesticulante et bruissante, dotée d’une vie propre avec des membres tentaculaires qui s’emmêlent à pleine vitesse.
  • À 21h : Physical, performance audiovisuelle de Matthew Biederman et 4X
    Laissez libre cours à votre propre physicalité avec le show électro puissant de 4X (alias Alain Thibault, également directeur du festival Elektra et de la Biennale internationale d’art numérique de Montréal, jumelée avec Némo !) et Matthew Biederman (qui présentera une autre performance, Perspection2 à l’Avant Seine de Colombes).
  • À 22h : Surimpositions de Lorenzo Senni
    Pour finir en beauté cette journée exceptionnelle, une de nos découvertes de l’année : le rituel fascinant de Lorenzo Senni qui nous immerge dans une techno lyrique en version musique de chambre, suite ininterrompue de riffs et de nappes dont on n’aurait que les démarrages.

Informations pratiques :
Entrée libre
Le CENTQUATRE-PARIS


Bill Vorn et Louis-Philippe Demers, Matthew Biederman et 4X (Alain Thibault), Samuel St-Aubin, Michel de Broin et Maxime Damecour sont des artistes québécois. En partenariat avec ELEKTRA Festival d’arts numériques pour Québec Digital Paris / Île-de-France.

LOGO_ELEKTRA_02_2013_NOIR LOGO_BIAN_NOIR_2015QUEBEC_COUL_web

Lorenzo Senni, Frédéric Penelle et Yannick Jacquet (AntiVj), Félicie d’Estienne d’Orves sont des artistes SHAPE, avec le soutien du programme Europe Créative de l’Union européenne



Étienne Rey – Production déléguée Seconde Nature / Coproductions : Arcadi Île-de-France, La Muse en Circuit, centre National de création musicale, CNRS-AMU / INT, Institut de Neurosciences de la Timone Soutien / Soutiens : Drac PACA, Région PACA _ CAC art visuel
Guillaume Marmin – Timée : Musique, Philippe Gordiani / Projet réalisé en collaboration avec le Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon (CRAL) / Production, YAM. HARA : Musique, Frédéric Marolleau / Violon, Christelle Lassort / Coproduction, STRP Biennale, YAM.

 

Photo : Balance from Within de Tonski © DR